Une image pour comprendre


Imaginer une maison [le moule]

de 4 pièces identiques [les empreintes] avec une porte d'entrée [le reçu de buse] qui donne dans un hall [ la cheminée].
Du hall part un couloir [le canal] qui ouvre sur les 4 pièces [les empreintes].
Au bout du couloir il y a les toilettes [la goutte froide] avec une fenêtre [l'event de carotte] qui donne sur l'extérieur .
Chaque pièce à une porte d'entrée [les seuils] identique et une fenêtre [les évents] qui donne sur l'extérieur.
La maison est équipée d'un chauffage centrale [la régulation].
Dehors attendent 1000 personnes [le volume injectable] pour rentrer dans la maison.
seulement 250 personnes [le dosage] peuvent rentrer dans la maison.

Au signal tout le monde s'élance pour entrer dans la maison
la porte d'entrée [la buse]fait un premier étranglement
Des personnes sont écrasées [Cisaillement] avec l'élan [Vitesse et pression d'injection] contre les montants de la porte, ils se blessent et il faudra les évacuer
Les blésses sont entraînés avec les premiers rentrés au fond des couloirs [la goutte froide] pour être évacuer par la fenêtre des toilettes [l'event de carotte]
Lorsque les couloirs sont pleins, les personnes entrent dans les pièces [empreintes]
Deuxième point d'étranglement, la porte des pièces [seuil] avec également des personnes écrasées au passage et qu'il faudra évacuer par les fenêtre des pièces [évents]
Avec la poussée, [Injection] les personnes qui entrent dans les pièces se retrouvent dans tous les sens
Elles occupent un volume important. Lorsque la pièce est pleine et que plus personne ne peut rentrer le signal de stopper le flux est donné [Commutation]
La poussée d'entrée [pression de maintien ] étant moins forte, les personnes dans les pièces (qui étaient dans tout les sens) commencent à se ranger [retrait]
En se rangeant, elles occupent moins de place dans la pièce [retrait volumique], cette place est compensée par les personnes qui sont encore poussées dans les couloirs [Matelas]
Lorsque l'on ne peut plus faire entrer des personnes dans les pièces on ferme les portes [Gel du seuil] et elle passent en détente [Refroidissement]
Pour que la détente soit correcte il faut chauffer légèrement les pièces [Regulation]
Si les pièces sont trop froides, les personnes vont se crisper [Bloquage du retrait ] et leur détente ne pourra pas être correcte[Cotes variables]
Lorsque tout le monde est bien détendu on vide les pièces [Ejection] et on recommence le cycle